andrea-tummons-462065

Série la zoothérapie avec les poules, l’histoire se poursuit !

Mini, notre belle Mini. Comme dans le texte précédent, je veux vous partager une partie de ma vie de Zoothérapeute avec ma belle poule.

Après quelques mois de vie avec nous, elle fonctionne déjà à peu près comme un chien, couche dans une cage à chien et…. vole leur nourriture! Elle fonctionne bien avec tous les chiens de la maison et vient régulièrement travailler avec moi.

Avec Mini, le travail en Zoothérapie se fait assez facilement puisqu’elle adore se faire flatter et qu’on s’occupe d’elle. Lors des interventions, elle se promène dans un bac sur les genoux des patients, elle se fait raconter des histoires, elle participe à certains bricolages. Elle intéragit énormément ! En bref, elle fait aujourd’hui complètement partie de mon équipe animale… Pour mon plus grand plaisir !

Dans mes interventions auprès des personnes âgées, elle les aide à faire resurgir des souvenirs. Mes patients la manipulent beaucoup : quelquefois avec une attention et des précautions tout-à-fait particulières, d’autres fois avec les plumes à l’envers, mais le plus souvent ils la tiennent contre eux, s’adressant à elle avec tendresse….

Ce sont toujours des moments pleins d’émotion car ces personnes, seules le plus souvent, ont un grand besoin de parler d’elles-mêmes et de conserver un rapport au toucher. J’en profite alors pour développer un espace thérapeutique, pendant que Mini est dans leurs bras.

Dès qu’elle est avec ma clientèle d’enfants atteints de déficience lourde, elle se laisse manipuler de toutes les façons. Ils ne sont pas toujours délicats dans le maniement mais sans malice.

Pour certaines interventions, elle se fait peigner avec la brosse à chien, elle a même le droit de se faire brosser avec la brosse à cheval, et surtout elle a le droit à de la nourriture. Elle participe à tout sans problème. Sa seule obsession ? Les choses qui dépassent… comme les boucles d’oreilles, les « tétines », les bijoux et tout….TOUT ce qui brille!!! Mini est toujours à surveiller!

Dans notre famille, Mini a vécu avec  une  doberman qui était enceinte. Dès que les chiots sont nés, Mini a décidé qu’elle devait voir de quoi il s’agissait…Mais a fini par conclure qu’il n’y avait là rien d’ intéressant : les chiots remuaient beaucoup trop à son goût!!

Lorsque les chiots ont commencé à grandir et sortir de leur chambre, Mini a appris à vivre avec eux au quotidien….Et elle a même décidé, un jour, de s’installer à leur place sous leur couverture! Aussi simple que ça!

Aujourd’hui, Mini travaille facilement avec Black, mon doberman : elle monte sur son dos et leur équipe de travail surprend tout le monde, me permettant de faire des interventions animées.

La vie avec Mini est facile et surtout toujours surprenante.

 

Partagez cet article